Ouvrir le 27 novembre, « ou nous faire mourir », alertent des fédérations de commerçants

Par

« Ouvrir ou nous faire mourir, nous vous demandons Monsieur le Président de choisir! »: l’association de fédérations de commerçants Conseil du Commerce de France (CDCF) a demandé à rouvrir dès le 27 novembre, dans une lettre à Emmanuel Macron dont l’AFP a eu copie mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ouvrir ou nous faire mourir, nous vous demandons Monsieur le Président de choisir! »: l’association de fédérations de commerçants Conseil du Commerce de France (CDCF) a demandé à rouvrir dès le 27 novembre, dans une lettre à Emmanuel Macron dont l’AFP a eu copie mardi.