CIJ: la France rejette des accusations de « discrimination » envers Malabo

Par

La France s’est défendue mardi de tout comportement « discriminatoire » à l’encontre de la Guinée équatoriale dans l’affaire des « biens mal acquis », un bras de fer diplomatique et juridique opposant Paris à Malabo devant la Cour internationale de justice (CIJ).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France s’est défendue mardi de tout comportement « discriminatoire » à l’encontre de la Guinée équatoriale dans l’affaire des « biens mal acquis », un bras de fer diplomatique et juridique opposant Paris à Malabo devant la Cour internationale de justice (CIJ).