Bayrou: l’« islamo-gauchisme » n’est « pas le premier problème de l’université »

Par

L’« islamo-gauchisme » n’est pas « le premier problème de l’université », a estimé jeudi François Bayrou, patron du MoDem, allié de la majorité, après le tollé suscité par la demande de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal au CNRS d’une enquête à ce propos.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’« islamo-gauchisme » n’est pas « le premier problème de l’université », a estimé jeudi François Bayrou, patron du MoDem, allié de la majorité, après le tollé suscité par la demande de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal au CNRS d’une enquête à ce propos.