Coup d’État en Birmanie: Londres sanctionne trois généraux de la junte

Par

Le Royaume-Uni a annoncé jeudi sanctionner trois généraux de la junte birmane pour « graves violations des droits humains », après le coup d’État militaire début février, et prendre des mesures pour empêcher les entreprises britanniques de travailler avec l’armée birmane.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Royaume-Uni a annoncé jeudi sanctionner trois généraux de la junte birmane pour « graves violations des droits humains », après le coup d’État militaire début février, et prendre des mesures pour empêcher les entreprises britanniques de travailler avec l’armée birmane.