Iran : limiter les inspections nucléaires « serait dangereux », préviennent Paris, Londres, Berlin et Washington

Par

La France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont prévenu jeudi l’Iran que « toute décision visant à limiter l’accès (des inspecteurs) de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) », comme le prévoit Téhéran, « serait dangereuse » et l’invitent à respecter les termes de l’accord nucléaire de 2015, selon un communiqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont prévenu jeudi l’Iran que « toute décision visant à limiter l’accès (des inspecteurs) de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) », comme le prévoit Téhéran, « serait dangereuse » et l’invitent à respecter les termes de l’accord nucléaire de 2015, selon un communiqué.