Le président algérien libère des détenus du Hirak et appelle à des élections

Par

Le président algérien, Abdemadjid Tebboune, a promis jeudi soir de libérer des dizaines de détenus d’opinion, dans un geste d’apaisement à l’adresse du mouvement de contestation populaire Hirak, et décidé de dissoudre le Parlement et d’appeler à des élections législatives anticipées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président algérien, Abdemadjid Tebboune, a promis jeudi soir de libérer des dizaines de détenus d’opinion, dans un geste d’apaisement à l’adresse du mouvement de contestation populaire Hirak, et décidé de dissoudre le Parlement et d’appeler à des élections législatives anticipées.