Tchad: l’armée affirme avoir « détruit » une colonne de rebelles venus de Libye

Par

L’armée tchadienne a affirmé avoir « détruit » samedi une colonne de rebelles qui a attaqué le nord du pays le 11 avril, jour de l’élection présidentielle que le président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est assuré de remporter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’armée tchadienne a affirmé avoir « détruit » samedi une colonne de rebelles qui a attaqué le nord du pays le 11 avril, jour de l’élection présidentielle que le président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est assuré de remporter.