Le monde paye au « prix fort » les stratégies divergentes face à la pandémie

Par

Le secrétaire général des Nations unies a critiqué lundi les pays ayant « ignoré les recommandations » de l’OMS pour répondre à la pandémie, estimant que le monde payait aujourd’hui au « prix fort » les stratégies divergentes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le secrétaire général des Nations unies a critiqué lundi les pays ayant « ignoré les recommandations » de l’OMS pour répondre à la pandémie, estimant que le monde payait aujourd’hui au « prix fort » les stratégies divergentes.