Uber, affecté par la pandémie, supprime 3.000 emplois supplémentaires

Par

Uber, qui avait déjà annoncé la suppression de 3.700 emplois début mai en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur son activité, va licencier 3.000 salariés supplémentaires, a annoncé lundi son PDG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Uber, qui avait déjà annoncé la suppression de 3.700 emplois début mai en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur son activité, va licencier 3.000 salariés supplémentaires, a annoncé lundi son PDG.