Tchad: « une reprise en main musclée » était nécessaire après la mort de Deby (Tshisekedi)

Par

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi, à la tête de l’Union africaine, a estimé mardi qu’une « reprise en main musclée » était nécessaire au Tchad après la mort brutale du président Idriss Déby en avril.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi, à la tête de l’Union africaine, a estimé mardi qu’une « reprise en main musclée » était nécessaire au Tchad après la mort brutale du président Idriss Déby en avril.