Paris salue le « cessez-le-feu verbal » avec la Turquie, attend désormais des « actes »

Par

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian s’est félicité vendredi d’un « cessez-le-feu verbal » entre Paris et Ankara, mais a aussi réclamé des gestes concrets du président turc Recep Tayyip Erdogan sur une série de contentieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian s’est félicité vendredi d’un « cessez-le-feu verbal » entre Paris et Ankara, mais a aussi réclamé des gestes concrets du président turc Recep Tayyip Erdogan sur une série de contentieux.