Le groupe verrier Arc en quête de financement, la ministre de l’Industrie « un peu stupéfaite »

Par

La ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a appelé samedi les dirigeants et actionnaires d’Arc International à la « responsabilité », rendant compte d’une nouvelle recherche de financements du groupe verrier, « pas forcément publics » selon sa direction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a appelé samedi les dirigeants et actionnaires d’Arc International à la « responsabilité », rendant compte d’une nouvelle recherche de financements du groupe verrier, « pas forcément publics » selon sa direction.