Maroc: les islamistes font leur post-mortem après leur déroute électorale

Par

Le parti islamiste marocain PJD s’est réuni samedi à huis clos pour tirer les enseignements de sa débâche historique lors des élections générales du 8 septembre au Maroc, après une décennie au pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parti islamiste marocain PJD s’est réuni samedi à huis clos pour tirer les enseignements de sa débâche historique lors des élections générales du 8 septembre au Maroc, après une décennie au pouvoir.