Nagorny Karabakh: l’UE condamne « fermement » les attaques « quelle que soit leur origine »

Par

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a déploré dimanche la violation de la trêve humanitaire entrée en vigueur à minuit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie dans le Nagorny Karabakh et condamné les « attaques, quelle que soit leur origine ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a déploré dimanche la violation de la trêve humanitaire entrée en vigueur à minuit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie dans le Nagorny Karabakh et condamné les « attaques, quelle que soit leur origine ».