Pécresse réclame des cellules police-justice à disposition des enseignants et élèves

Par

Le présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a demandé dimanche la création de « cellules police-justice » pour qu’enseignants et élèves puissent faire des « signalements » en cas de menace, après la décapitation d’un professeur dans les Yvelines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a demandé dimanche la création de « cellules police-justice » pour qu’enseignants et élèves puissent faire des « signalements » en cas de menace, après la décapitation d’un professeur dans les Yvelines.