Professeur décapité: le Conseil de défense étudie des « réponses concrètes »

Par

Le Conseil de défense, réuni depuis dimanche 18H00 autour d’Emmanuel Macron, étudie des « réponses concrètes, à court et moyen terme », après la décapitation vendredi d’un professeur dans les Yvelines, a-t-on appris auprès de l’Elysée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil de défense, réuni depuis dimanche 18H00 autour d’Emmanuel Macron, étudie des « réponses concrètes, à court et moyen terme », après la décapitation vendredi d’un professeur dans les Yvelines, a-t-on appris auprès de l’Elysée.