« Clochardisation » de la justice: des professionnels lyonnais assignent l’Etat pour « faute lourde »

Par

Pointant des délais de procédure qui « explosent » et un manque de personnel criant, une association d’avocats, greffiers et magistrats lyonnais a annoncé mercredi avoir assigné l’État pour ses manquements en matière de ressources allouées à la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pointant des délais de procédure qui « explosent » et un manque de personnel criant, une association d’avocats, greffiers et magistrats lyonnais a annoncé mercredi avoir assigné l’État pour ses manquements en matière de ressources allouées à la justice.