Discrimination fondée sur l’accent: une proposition de loi bientôt devant l’Assemblée

Par

La loi réprime déjà les discriminations fondées sur l’origine, le sexe ou le handicap, entre autres. Une proposition de loi pourrait bientôt ajouter un autre motif: l’accent, susceptible de constituer un obstacle, notamment à l’emploi, pour les « minorités audibles ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La loi réprime déjà les discriminations fondées sur l’origine, le sexe ou le handicap, entre autres. Une proposition de loi pourrait bientôt ajouter un autre motif: l’accent, susceptible de constituer un obstacle, notamment à l’emploi, pour les « minorités audibles ».