Manifestation à Paris contre la loi « sécurité globale »: quatre gardes à vue encore en cours

Par

Quatre personnes, interpellées mardi soir à la suite des heurts à la fin du rassemblement contre la proposition de loi controversée sur la « sécurité globale », étaient toujours en garde à vue mercredi soir, a indiqué le parquet de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quatre personnes, interpellées mardi soir à la suite des heurts à la fin du rassemblement contre la proposition de loi controversée sur la « sécurité globale », étaient toujours en garde à vue mercredi soir, a indiqué le parquet de Paris.