Prothèses mammaires PIP: jugement en mai en France sur la responsabilité de TÜV

Par

La Cour d’appel de Paris, appelée à se prononcer sur la responsabilité de l’organisme certificateur allemand TÜV dans le scandale des prothèses mammaires défectueuses de la société PIP, rendra son arrêt le 20 mai 2021.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour d’appel de Paris, appelée à se prononcer sur la responsabilité de l’organisme certificateur allemand TÜV dans le scandale des prothèses mammaires défectueuses de la société PIP, rendra son arrêt le 20 mai 2021.