Une femme soupçonnée d’avoir voulu vendre aux Russes l’ordinateur de Nancy Pelosi

Par

Une femme de 22 ans est soupçonnée d’avoir voulu, sans succès, vendre aux renseignements russes l’ordinateur de la cheffe de file des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, dérobé lors de l’attaque du Capitole, le 6 janvier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une femme de 22 ans est soupçonnée d’avoir voulu, sans succès, vendre aux renseignements russes l’ordinateur de la cheffe de file des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, dérobé lors de l’attaque du Capitole, le 6 janvier.