Bélarus: l’intimidation et les condamnations de journalistes « inacceptables »

Par

L’intimidation et les condamnations de journalistes au Bélarus sont « inacceptables » et « doivent cesser », a averti vendredi le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, après l’ouverture d’un nouveau procès contre une journaliste à Minsk.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’intimidation et les condamnations de journalistes au Bélarus sont « inacceptables » et « doivent cesser », a averti vendredi le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, après l’ouverture d’un nouveau procès contre une journaliste à Minsk.