Comptes truqués de « Mamie Cassoulet »: sanctions moins lourdes que redouté pour Mazars et PwC

Par

Les cabinets d’audit Mazars et PwC, mis en cause dans l’affaire des comptes massivement truqués de l’ancienne maison mère de William Saurin, ont finalement été moins lourdement sanctionnés que redouté vendredi par le gendarme de la profession, a appris l’AFP de source proche du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les cabinets d’audit Mazars et PwC, mis en cause dans l’affaire des comptes massivement truqués de l’ancienne maison mère de William Saurin, ont finalement été moins lourdement sanctionnés que redouté vendredi par le gendarme de la profession, a appris l’AFP de source proche du dossier.