Génocide de 1994: « un espace politique nouveau » s’ouvre entre la France et le Rwanda, estime Paris

Par

Le rapport publié par le Rwanda sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi en 1994 et la réaction de Kigali excluant la complicité de Paris ouvrent « un espace politique nouveau » pour « se projeter vers un avenir commun », a réagi lundi la présidence française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le rapport publié par le Rwanda sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi en 1994 et la réaction de Kigali excluant la complicité de Paris ouvrent « un espace politique nouveau » pour « se projeter vers un avenir commun », a réagi lundi la présidence française.