Paris-2024: soupçons de propos sexistes et racistes, trois salariés de la Solideo suspendus

Par

La Solideo, la société chargée de la livraison des ouvrages olympiques pour Paris-2024, a déclenché une enquête interne et suspendu trois de ses salariés après des accusations de propos sexistes et racistes, a-t-on appris lundi auprès de l’établissement public.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Solideo, la société chargée de la livraison des ouvrages olympiques pour Paris-2024, a déclenché une enquête interne et suspendu trois de ses salariés après des accusations de propos sexistes et racistes, a-t-on appris lundi auprès de l’établissement public.