Affaire Narumi: le parquet chilien demande un durcissement des mesures de contrôle du suspect

Par

Le parquet chilien a demandé un durcissement des mesures de contrôle à l’encontre de Nicolas Zepeda, souçonné d’avoir assassiné son ex-petite amie japonaise en 2016 à Besançon, et dont l’extradition vers la France a été définitivement autorisée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parquet chilien a demandé un durcissement des mesures de contrôle à l’encontre de Nicolas Zepeda, souçonné d’avoir assassiné son ex-petite amie japonaise en 2016 à Besançon, et dont l’extradition vers la France a été définitivement autorisée.