Crise au Liban: un accord « urgent » avec le FMI nécessaire, selon Josep Borrell

Par

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a estimé samedi à Beyrouth que la seule solution pour le Liban, empêtré dans une crise économique inédite, était de passer un accord avec le Fonds monétaire international (FMI).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a estimé samedi à Beyrouth que la seule solution pour le Liban, empêtré dans une crise économique inédite, était de passer un accord avec le Fonds monétaire international (FMI).