Financement libyen: après avoir violé son contrôle judiciaire, Mimi Marchand incarcérée

Par

Mimi Marchand, célèbre figure de la presse people mise en examen début juin dans un volet de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy, a été placée vendredi en détention provisoire pour avoir violé son contrôle judiciaire, a appris l’AFP de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mimi Marchand, célèbre figure de la presse people mise en examen début juin dans un volet de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy, a été placée vendredi en détention provisoire pour avoir violé son contrôle judiciaire, a appris l’AFP de sources concordantes.