France/liberté de la presse: tollé après des propos du ministre de l’Intérieur

Par

Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin a provoqué un tollé dans la presse en estimant que les journalistes devaient prévenir les autorités avant de couvrir une manifestation, avant de rétropédaler en soulignant qu’il ne s’agissait pas d’une « obligation ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin a provoqué un tollé dans la presse en estimant que les journalistes devaient prévenir les autorités avant de couvrir une manifestation, avant de rétropédaler en soulignant qu’il ne s’agissait pas d’une « obligation ».