Nigeria: attaque « extrêmement violente » contre un centre de coordination humanitaire

Par

Des jihadistes ont mené une « attaque extrêmement violente » contre le centre de coordination humanitaire géré par l’ONU dans le nord-est du Nigeria, près du Cameroun, région en proie aux insurrections jihadistes de Boko Haram et de l’ISWAP, branche ouest-africaine du groupe Etat islamique, selon des sources sécuritaires et de l’ONU.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des jihadistes ont mené une « attaque extrêmement violente » contre le centre de coordination humanitaire géré par l’ONU dans le nord-est du Nigeria, près du Cameroun, région en proie aux insurrections jihadistes de Boko Haram et de l’ISWAP, branche ouest-africaine du groupe Etat islamique, selon des sources sécuritaires et de l’ONU.