Plan Juncker: la Cour des Comptes juge « contestable » le financement d’un quart des projets français examinés

Par

La Cour des Comptes a jugé « contestable » le financement d’un quart des projets français soutenus par le plan Juncker qu’elle a examinés, estimant qu’ils étaient « peu innovants » ou « déjà réalisés », dans un référé rendu public jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour des Comptes a jugé « contestable » le financement d’un quart des projets français soutenus par le plan Juncker qu’elle a examinés, estimant qu’ils étaient « peu innovants » ou « déjà réalisés », dans un référé rendu public jeudi.