Scandale en Argentine: le ministre vaccinait ses amis au ministère

Par

Le président argentin Alberto Fernandez a demandé vendredi la démission du ministre de la Santé, qui proposait à ses amis de se faire vacciner au ministère sans prendre rendez-vous dans un hôpital.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président argentin Alberto Fernandez a demandé vendredi la démission du ministre de la Santé, qui proposait à ses amis de se faire vacciner au ministère sans prendre rendez-vous dans un hôpital.