Une deuxième chercheuse en éthique renvoyée de Google

Par

Margaret Mitchell, qui a fondé l’équipe de recherche en éthique et intelligence artificielle de Google, a été « virée », a-t-elle annoncée vendredi sur Twitter, un mois après sa suspension qui avait déjà valu des critiques au géant des technologies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Margaret Mitchell, qui a fondé l’équipe de recherche en éthique et intelligence artificielle de Google, a été « virée », a-t-elle annoncée vendredi sur Twitter, un mois après sa suspension qui avait déjà valu des critiques au géant des technologies.