Géorgie : l’UE appelle à « travailler dur » sur des réformes

Par

Le président du Conseil européen Charles Michel a appelé mardi le gouvernement et l’opposition en Géorgie à « travailler dur » pour réformer ce pays du Caucase, après un accord visant à clore six mois de crise politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président du Conseil européen Charles Michel a appelé mardi le gouvernement et l’opposition en Géorgie à « travailler dur » pour réformer ce pays du Caucase, après un accord visant à clore six mois de crise politique.