Au service de réanimation de Nantes, les soignants se tiennent prêts pour la suite

Par

« Il fallait une bonne dose de courage à tous »: après des semaines éreintantes, les soignants du service de réanimation du CHU de Nantes racontent avec humilité l’expérience hors norme qu’ils ont vécue et se préparent à une éventuelle deuxième vague.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il fallait une bonne dose de courage à tous »: après des semaines éreintantes, les soignants du service de réanimation du CHU de Nantes racontent avec humilité l’expérience hors norme qu’ils ont vécue et se préparent à une éventuelle deuxième vague.