Cuba demande à suspendre jusqu’en 2022 le paiement de sa dette au Club de Paris (sources diplomatiques à l’AFP)

Par

Cuba a demandé à suspendre jusqu’en 2022 le remboursement de sa dette auprès du Club de Paris, alors que son économie subit l’impact de la pandémie de coronavirus, selon plusieurs sources diplomatiques interrogées par l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cuba a demandé à suspendre jusqu’en 2022 le remboursement de sa dette auprès du Club de Paris, alors que son économie subit l’impact de la pandémie de coronavirus, selon plusieurs sources diplomatiques interrogées par l’AFP.