Espagne: état d’alerte prolongé jusqu’au 6 juin

Par

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a obtenu mercredi des députés la prolongation de l’état d’alerte pour deux semaines sur fond d’opposition parlementaire de plus en plus dure et de manifestations contre son gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a obtenu mercredi des députés la prolongation de l’état d’alerte pour deux semaines sur fond d’opposition parlementaire de plus en plus dure et de manifestations contre son gouvernement.