Génocide au Rwanda: Félicien Kabuga « veut être jugé en France »

Par

Le financier présumé du génocide rwandais Félicien Kabuga a comparu mercredi pour la première fois publiquement devant la justice depuis son arrestation samedi après 25 ans de cavale, faisant savoir par la voix d’un de ses avocats qu’il voulait « être jugé en France ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le financier présumé du génocide rwandais Félicien Kabuga a comparu mercredi pour la première fois publiquement devant la justice depuis son arrestation samedi après 25 ans de cavale, faisant savoir par la voix d’un de ses avocats qu’il voulait « être jugé en France ».