Italie: des riches mafieux percevaient une aide sociale pour les plus pauvres

Par

Plus d’une centaine de mafieux, membres de la Ndrangheta, la redoutable mafia calabraise, ont demandé et obtenu le « revenu de citoyenneté », une aide sociale destinée aux Italiens les plus pauvres et qu’ils devront finalement rembourser, a annoncé mercredi la police italienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus d’une centaine de mafieux, membres de la Ndrangheta, la redoutable mafia calabraise, ont demandé et obtenu le « revenu de citoyenneté », une aide sociale destinée aux Italiens les plus pauvres et qu’ils devront finalement rembourser, a annoncé mercredi la police italienne.