Pompeo juge « dingues » les soupçons contre lui

Par

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a jugé mercredi « dingues » les accusations selon lesquelles il aurait utilisé un agent de l’Etat pour des tâches domestiques, mais a refusé d’expliquer pourquoi il a réclamé la tête de l’inspecteur général de son ministère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a jugé mercredi « dingues » les accusations selon lesquelles il aurait utilisé un agent de l’Etat pour des tâches domestiques, mais a refusé d’expliquer pourquoi il a réclamé la tête de l’inspecteur général de son ministère.