Mouvance complotiste QAnon: des patriotes pour Trump, un danger pour les réseaux sociaux

Par

Les adeptes de la mouvance d’extrême droite conspirationniste « QAnon » voient leurs comptes fermés ou bloqués sur Facebook et Twitter, à cause de leur attitude vis-à-vis de la violence, mais le président Donald Tump, qu’ils soutiennent, a dit mercredi voir avant tout en eux « des gens qui aiment notre pays ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les adeptes de la mouvance d’extrême droite conspirationniste « QAnon » voient leurs comptes fermés ou bloqués sur Facebook et Twitter, à cause de leur attitude vis-à-vis de la violence, mais le président Donald Tump, qu’ils soutiennent, a dit mercredi voir avant tout en eux « des gens qui aiment notre pays ».