L’Australie « n’a pas à prouver » son attachement à la France

Par

L’Australie a déjà prouvé son attachement à la France à travers le sacrifice de ses soldats lors des deux guerres mondiales, a estimé lundi le vice-Premier ministre australien au risque d’alimenter la crise entre les deux pays après la rupture d’un mégacontrat de sous-marins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Australie a déjà prouvé son attachement à la France à travers le sacrifice de ses soldats lors des deux guerres mondiales, a estimé lundi le vice-Premier ministre australien au risque d’alimenter la crise entre les deux pays après la rupture d’un mégacontrat de sous-marins.