Un médecin a violé la nouvelle loi du Texas sur l’avortement

Par

Un gynécologue américain a fait savoir ce week-end qu’il avait violé la nouvelle loi du Texas sur l’avortement, s’exposant à des poursuites qui pourraient permettre de tester devant les tribunaux la constitutionnalité de ce texte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un gynécologue américain a fait savoir ce week-end qu’il avait violé la nouvelle loi du Texas sur l’avortement, s’exposant à des poursuites qui pourraient permettre de tester devant les tribunaux la constitutionnalité de ce texte.