Carlton de Lille: le chef de la Sûreté départementale placé en garde à vue

Par
Le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde a été interpellé ce matin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l'affaire de proxénétisme du Carlton de Lille, le chef de la Sûreté départementale, le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, a été interpellé et placé en garde à vue jeudi 20 octobre au matin par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Plusieurs membres présumés d'un réseau de proxénétisme mis au jour début octobre avaient cité son nom. Selon le Figaro, «les éléments du dossier évoquent l'organisation et la participation active aux faits de proxénétisme». Cinq personnes ont d'ores et déjà été mises en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée par deux juges lillois. Dans cette affaire, Dominique Strauss-Kahn a demandé le 16 octobre à «être entendu le plus rapidement possible» afin qu'il «soit mis un terme aux insinuations et extrapolations hasardeuses et encore une fois malveillantes».