Fukushima aurait pu être évité

Par
Le désastre de Fukushima aurait pu être évité, selon Bernard Bigot, administrateur général du CEA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le désastre de Fukushima aurait pu être évité, selon Bernard Bigot, administrateur général du CEA (Commissariat à l'énergie atomique). «Il était nécessaire d'injecter de l'eau de mer dans un délai de 6 à 12 heures [après le séisme] et je pense qu'il était physiquement possible d'éviter l'accident», a notamment déclaré Bernard Bigot, lors d'une conférence à Tokyo mercredi 19, d'après le journal japonais Mainichi. Toujours selon Bigot, c'est seulement aujourd'hui que l'on dispose de données suffisantes sur le déroulement de l'événement pour savoir que la catastrophe était évitable.