Huit mois avec sursis pour tentative de chantage contre le joueur de foot Anthony Martial

Par

Une femme poursuivie pour avoir tenté de faire chanter l’attaquant français de Manchester United Anthony Martial, avec lequel elle avait entretenu une relation via les réseaux sociaux, a été condamnée vendredi à Nancy à une peine de huit mois de prison avec sursis, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une femme poursuivie pour avoir tenté de faire chanter l’attaquant français de Manchester United Anthony Martial, avec lequel elle avait entretenu une relation via les réseaux sociaux, a été condamnée vendredi à Nancy à une peine de huit mois de prison avec sursis, a-t-on appris de source judiciaire.