Procès Daval: une peine « à la hauteur de nos souffrances », demandent les parties civiles

Par

Les parties civiles ont demandé vendredi soir une « peine à la hauteur de nos souffrances » à l’encontre de Jonathann Daval, jugé pour le meurtre de son épouse Alexia devant la cour d’assises de la Haute-Saône.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les parties civiles ont demandé vendredi soir une « peine à la hauteur de nos souffrances » à l’encontre de Jonathann Daval, jugé pour le meurtre de son épouse Alexia devant la cour d’assises de la Haute-Saône.