Protection du cabillaud en mer celtique: la Bretagne défend des mesures alternatives

Par

Le président de la région Bretagne et des représentants de pêcheurs ont défendu mardi à Bruxelles auprès de la Commission européenne des mesures alternatives pour protéger le cabillaud en mer Celtique qui permettront à la flotte française de continuer à travailler dans cette zone.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président de la région Bretagne et des représentants de pêcheurs ont défendu mardi à Bruxelles auprès de la Commission européenne des mesures alternatives pour protéger le cabillaud en mer Celtique qui permettront à la flotte française de continuer à travailler dans cette zone.