Antilles: une plainte de 2006 pour empoisonnement au chlordécone pourrait être prescrite

Par

Une plainte déposée il y a 14 ans pour empoisonnement au chlordécone par des associations martiniquaises et guadeloupéennes pourrait tomber sous le coup de la prescription, ont elles indiqué jeudi à l’issue d’une audition au TGI de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une plainte déposée il y a 14 ans pour empoisonnement au chlordécone par des associations martiniquaises et guadeloupéennes pourrait tomber sous le coup de la prescription, ont elles indiqué jeudi à l’issue d’une audition au TGI de Paris.