Charte de l’islam: le président du CFCM déplore les « divisions », l’exécutif exclut toute renégociation

Par

Le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, a déploré jeudi « la sortie unilatérale » de trois fédérations de son organisation qui refusent toujours de signer la charte de l’islam de France, malgré un accord arraché par l’exécutif qui exclut toute renégociation du texte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, a déploré jeudi « la sortie unilatérale » de trois fédérations de son organisation qui refusent toujours de signer la charte de l’islam de France, malgré un accord arraché par l’exécutif qui exclut toute renégociation du texte.